Mobilité et transports publics

Nous cherchons tous à joindre nos destinations le plus rapidement, économiquement et écologiquement possible. Comment concilier ces exigences sans devoir investir démesurément dans un réseau routier qui arrivera de toute façon en limite de capacité ?

Je m’occupe depuis longtemps d’améliorer la desserte en transports publics. J’ai notamment obtenu des CFF une cadence horaire à la gare de Champ-Pittet, qui dessert le Centre Pro Natura et le gymnase et l’école d’ingénieur, sur la ligne Yverdon-Fribourg.

Comme membre du bureau de la CUTAF (Communauté urbaine des transports de l’agglomération fribourgeoise, remplacée depuis par l’Agglo), j’ai contribué à réduire notablement la facture des TPF aux communes de l’agglomération. Comme Conseillère communale, j’ai fait prolonger la ligne 5 jusqu’à la gare de Villars-sur-Glâne.

En tant que présidente de la CARM (Commission d’aménagement régional et de mobilité de l’Agglo), je m’engage pour un plan directeur d’agglomération qui propose des solutions pragmatiques aux problèmes de circulation et de mobilité dans le Grand Fribourg.

JPEG - 30.6 ko

Au Conseil d’Etat, je souhaite m’engager pour que le canton de Fribourg investisse durablement dans la modernisation des transports publics. Fait exceptionnel, chaque chef-lieu de district bénéficie d’une desserte ferroviaire, à l’exception de Tavel qui est desservi par Guin et Fribourg. Autour des gares de chef-lieux, le système de navettes de bus peut être amélioré pour mieux desservir les zones périphériques. En outre, il y a lieu d’aménager et de favoriser : 


  • un RER de l’agglomération ;
  • une amélioration du service aux usagers (automate, consultation des horaires,...)
  • le doublement de certaines cadences comme celle du train Romont-Fribourg-Estavayer-Yverdon ;
  • une coordination intercantonale pour optimiser les correspondances et les itinéraires dans les régions enclavées comme la Broye ;
  • des parkings d’échange attractifs et desservis par des transport publics en site propre qui arrivent rapidement à destination ;
  • des voitures Mobility disponibles en suffisance pour ceux qui cherchent un appoint ;
  • des priorités pour les deux-roues non polluants. Les vélos et les piétons doivent pouvoir disposer d’itinéraires sûrs, rapides et agréables, que ce soit pour arriver directement à destination ou pour rejoindre une station de transports publics.