La Confédération soutiendra quand même Fribourg

C’est « une excellente nouvelle » qu’a communiquée hier la Direction des institutions, de l’agriculture et des forêts (DIAF). L’Office fédéral de l’environnement (OFEV) est en effet entré en matière pour participer financièrement à la lutte sans pitié que le canton de Fribourg mène à Marly contre le capricorne asiatique, cet insecte nuisible qui colonise et affaiblit des feuillus à bois tendre comme l’érable, le marronnier, le saule, le bouleau, le platane ou le peuplier. Cette participation fédérale se monte à 724 000 francs, soit les 40% de 1,8 million, et vaut pour les frais engagés en 2014 et en 2015.

[...] Pour Marie Garnier, qui entretient « des relations de confiance avec l’OFEV », la décision de l’office fédéral est une « super bonne surprise ». L’aide fédérale viendra ainsi atténuer la facture du canton, qui peut la payer en jouant sur les crédits supplémentaires à son budget. La semaine prochaine, le Grand Conseil est ainsi appelé à avaliser des dépenses complémentaires consenties l’an dernier pour 32 millions. Dans cette somme, 1,2 million concerne la lutte contre le capricorne asiatique.

Le budget ordinaire de l’Etat ne comprend donc pas de réserves pour des cas imprévisibles comme l’infestation par le coléoptère nuisible. « J’aimerais bien pouvoir disposer de telles réserves », confie la cheffe de la DIAF.