L’État fribourgeois veut prolonger son soutien aux fusions

Deux projets de fusion de communes sur six ont passé la rampe des urnes ce dimanche, à Belfaux et dans le Vully. Dans les deux cas, il s’agit d’une union à deux communes. Manifestement, les projets ambitieux ont plus de peine à convaincre l’ensemble des partenaires et nécessitent du temps pour arriver à maturation. Raison pour laquelle le Conseil d’État fribourgeois entend prolonger la loi sur l’encouragement aux fusions de communes qui devait prendre fin en 2018. Les précisions de Marie Garnier, conseillère d’État en charge du dossier.